bisounours--15-

Déjà deux semaines que nous sommes arrivés et nous avons déjà tous les quatres une job. Stéphane dans la restauration en tant que serveur, Sandro préposé aux archives dans une banque, Jonathan préposé chez un traiteur et moi préposé au régulier.

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de la gentillesse des habitants d'ici. Certes il doit y avoir des lots de boulets, cons, abrutis... Mais étrangement nous en avons aperçus que très peu enfin je réfléchis mais juste une personne me vient à l'esprit (pour plus d'infos demandez à Sandro de vous parler de Winners). Tous ça pour vous dire qu'ici la mentalité est très "bisounours". Par exemple la première semaine nous partons faire une journée de courses à Pharmaprix, ne trouvant pas un produit nous demandons à une personne. Le supervisor arrive et nous indique le produit, voyant que nous sommes français ( et oui il paraîtrait que nous ayons un léger accent...) il commence à nous dire : "alors en fait il faut acheter ici les céréales, le café et les produits de corps, puis pour l'épicerie général, les fruits et légumes faut aller juste à côté chez IGA". Heu ouais, alors nous pauvres français là on tombe des nus, un responsable de magasin nous dit clairement "va acheter ailleurs je suis trop cher par rapport à mon voisin..."
Et ça continue, dans la même semaine, nous sommes prendre notre forfait internet chez Videotron, deux vendeurs très sympathiques qui adore la France (comme beaucoup de personnes ici en fait), nous indique tous les petits coins pour faire nos courses par cher. Nous disent très honnêtement que la fréquence de portable n'est pas compatible avec le réseau de Vidéotron, et même nous explique comment se rendre chez son concurrent direct. Bref on halucine...
On se dit qu'on est juste tombé sur quelques commerçants supers gentils et non ça continue avec deux vendeuses de matelas. La première, la semaine dernière : Alison (une amie à Jonathan) nous a ammené chez un vendeur de matelas, voyant le prix trop élevé, elle nous dit spontanement de se rendre dans un magasin de destockage de litterie, on trouvera moins cher que chez elle. Ok nous ça nous va... Et cet après-midi, nous avons trouvé une nouvelle enseigne de matelas, le prix nous convient on demande alors à combien est le sommier, 80 $ mais pourquoi un sommier ?, vous prenez une planche et des caisses et votre sommier est tout fait. Ok ça marche, nous n'acheterons pas de sommier...

Même les habitants sont adorables. Marjo, une copine de Victoriano (celui à qui nous avons repris l'appartement) a sur son unique journée de repos pris du temps (quasiment 3-4h) pour nous faire visiter le marché Jean Talon et une super boucherie...alors que nous ne l'avions vu que deux fois auparavant. Bref le rêve.

Tous ça pour vous dire que la mentalité est très très différente ici, les gens n'ont pas l'air de se prendre la tête, ils font leur job tranquillement, sont accueillants, courtois, gentils, aimables... Ça laisse super rêveur et pour ces 15 premiers jours moi j'adore. Maintenant j'ai hâte de voir le monde du travail vu de l'intérieur.

Allez je vous souhaite une bonne journée pour vous (nous c'est le soir voir la nuit).

Comme toujours (mais je penses que vous lisez pas jusqu'au bout c'est pas possible) laissez des commentaires pour nous faire part de vos impressions...